Comment bien caricaturer.

Râler est un exercice que l’on pourrait qualifier de sport national. Jusque dans le patrimoine français, nous avons laissé des traces de notre capacité à ne pas être contents et à le montrer. C’est précisément l’un des buts de la caricature : soulever des dysfonctionnements et les absurdités de notre monde, le tout avec humour. Et cela ne remonte pas à hier, ma bonne dame, ça non ! Cet article l’expliquera mieux que mon blabla inutile et convenu.

Une fois cela dit, passons à notre BD du jour. Pour en comprendre les mille et unes subtilités, je vous invite avant tout à lire (ou relire, fripons !) cette petite BD que j’avais gribouillée, ainsi que les deux premiers commentaires qui ont suivi. Ça aide à la compréhension.

Sur ce, assez de blabla, place aux gribouilles !

Hebergeur d'imageC’est tout pour aujourd’hui, bande de filous ! J’en profite pour vous signaler que le blog va un peu ralentir le rythme cet été, pour cause de mémoire à préparer, enfin une bagatelle, quoi. Mais je serai tout de même dans les parages. Tout près.