S’il vous plaît, redessine-moi un vieux gribouillis

Hebergeur d'image

Chers amis du web, bien le bonjour.

Aujourd’hui, je vous propose un exercice qui peut être formateur pour celui qui s’y essaye, comme totalement déprimant : le remake. L’idée est de prendre un vieux dessin, fait il y a quelques années, et de le refaire aujourd’hui avec les moultes capacités acquises entretemps.

Ici, j’ai choisi un dessin qui représentait ma version personnelle du Petit Prince, réalisé en mai 2008. Le voici.

Hebergeur d'image
A l’époque, je n’en étais pas peu fier. Non mais.

Allez savoir pourquoi, j’ai décidé de me refaire ce petit gribouillis, à la sauce juillet 2015. La composition de l’image était selon moi trop centrée et quelques éléments, comme les fissures de la planète, ne me semblaient pas satisfaisants. Alors voilà le gribouillis d’aujourd’hui. (Cliquouillez pour agrandir)

Hebergeur d'image
Le remake, ou le travail de feignasse par excellence. Un scandale.

Alors je vois déjà venir les petits malins : « haaaan mais moi je préférais le premier, il y a une meilleure ambiance et un aspect feutré / pastel enfin je ne sais trop quoi de mieux ! ». Cette remarque est déjà parvenue jusqu’à mes chastes oreilles, et votre avis m’intéresse donc. Alors, 2008 ou 2015 ? Pour vous aider à aiguiser votre avis, voici les deux gribouillis côté-à-côte.

Hebergeur d'image

Darwin lui-même serait dépassé par tant d’évolution.

Voilà donc pour aujourd’hui les amis ! Non, pas de sang, pas de fureur, pas de pious. Laissez-moi tranquille un peu ! Je me soigne ! Une prochaine BD bien cynique et furieuse devrait arriver la semaine prochaine si les fêtes de Pampelune ne m’emportent pas en enfer. Rassurez-vous donc. D’ici là, bon vent à tous !

Hebergeur d'image
Ah ben merde, en fait j’ai craqué.

 

(24-1) heures chrono

Chers internautes liseurs de blogs BD,
Les 28 et 29 mars, de 13h le samedi à la même heure du dimanche, le modeste maître des lieux participera aux 23 heures de la BD.
Diantre, vous exclamerez-vous avec des yeux brillant d’impatience, mais en quoi cela consiste-t-il ? C’est simple : il s’agit de réaliser, en 23 heures, une bande dessinée de 23 pages ainsi que la couverture, en se basant sur un thème (exemple : la gobeuse de hamsters) et une contrainte (exemple : dessiner les yeux bandés) donnés.
Pour m’aider dans cette faste tâche, l’ami Monkibe (qui n’a ni site internet, ni blog, ni réseau social, donc pour faire sa pub, on repassera) participera également.
Nous essaierons d’installer une webcam live pour que ceux qui n’ont absolument rien à faire d’autre de leur vie puissent observer l’avancée des travaux.
Pour vous faire une idée du résultat, je vous invite à jeter un coup d’œil aux productions des auteurs des années précédentes.
Le résultat des 23h sera posté ici et sur le site des 23hBD, alors ne loupez pas le rendez-vous, petits filous ! Allez, sortez gambader un peu, au lieu de glander sur le net.

Ah et pour l’occasion, j’ai fait un dessin.

721600lapin23hbdld
Et c’est ainsi que l’on inventa l’expression « décoller comme un lapin avec un crayon-fusée géant ».