Thèmes de lecteurs : des lamas, des poulpes et des maladies

Une étude psycho-sociologique pourrait être réalisée à partir des propositions de thèmes des lecteurs. J’en suis convaincu.
Hier, lundi 28 décembre 2015, j’ai proposé aux internautes inscrits sur la page facebook de donner des thèmes et contraintes pour en faire une BD (j’avais déjà joué à ce petit jeu fin septembre, ce qui avait donné une BD pleine d’émotions).

Rejoint par l’ami Monkibe, je n’ai pu que constater un étrange phénomène : la plupart des thèmes proposés contient en général un animal étrange, souvent unijambiste et atteint d’une maladie comme la schizophrénie, la lèpre ou l’abonnement annuel au Figaro.
Mais qu’avez-vous donc avec les animaux, nom d’un poulpe ? Personne ne pouvait nous sortir « un dentiste suicidaire décide de lacérer tous ses patients à coup de meuleuse » ? Ou « Dix astuces pour égorger un enfant de petite section maternelle sans tâcher les voisins » ? À quoi sert toute l’éducation que je vous donne ici bon sang de bonsoir !

Mais passons. Deux thèmes ont été choisis au hasard, tirés respectivement par une main malgache et une main parisienne (toutes deux innocentes comme la rosée du matin). Le nombre de pages est tiré avec un dé.
Regardons ensemble ce qu’ont donné ces thèmes mis en BD par nos soins lors de cette folle soirée (qui a duré de 20h à 5h30 du matin, oui madame).

Premier thème, de Julia Mercier : Un lama lépreux fait le tour du monde en rollers avec un ornithorynque schizophrène.
Contrainte : placer au moins 10 expressions françaises.
Le tout en 2 pages.

Serge et Bobby LD

Voilà. Pendant que vous essayez probablement d’extraire votre cerveau par les narines, continuons avec le second thème tiré au sort, et sorti tout droit de l’esprit malade d’Estelle Eychenne :

Un sapin volant rencontre un poulpe dans un temple inca.
Contrainte : le sapin volant viens d’Andorre, et Cristina Cordula doit donner un conseil mode.
Le tout en 3 pages.
Non mais vraiment, merci. Je vais investir dans un abattoir. En attendant, nous avons pondu ceci.

Le poulpe le sapin et les truands LDJe rappelle que vous êtes les seuls fautifs de ce genre de machins dessinés. Tout a été tiré au sort. Vous êtes des monstres.

Mais allons, d’autres défis attendent l’ami Monkibe et moi-même, je vous dis donc à bientôt, fiers lecteurs et fières lectrices !

 

On n’est pas sortis de l’asperge…

Bonjour à toutes et tous !
Aujourd’hui, je vous propose une petite BD en peu spéciale, puisqu’elle a été réalisée en collaboration avec deux autres personnes. Pourquoi donc ? Voilà une question des plus pertinentes. Félicitations. Pour réponse, voici l’annonce Facebook à l’origine de ce qui va suivre.

Hebergeur d'image
Facebook, c’est la magie de l’interaction. Et la révélation des mœurs douteux des lecteurs.

Partant de ce petit événement, j’ai reçu de votre part, fous que vous êtes, plus de quarante réponses. Oui, quarante réponses sans queue ni tête et révélant au grand jour la folie qui anime une bonne partie d’entre vous (et un certain côté malsain pour certains).

Malheureusement, notre cruel jeu nous a obligé à n’en choisir qu’un. Le thème retenu pour réaliser la BD fut celui-ci :
Poulop et Monkibe découvrent leur super-pouvoir ; l’un peut voler, l’autre peut faire pousser des asperges par la seule force de sa pensée.
La contrainte était la suivante : le mot « super » doit être utilisé 25 fois MINIMUM.
Après moultes sueures et larmes, nous sommes donc arrivés au résultat suivant. Cliquez pour voir en plus grand, comme d’habitude. Bonne lecture !

Hebergeur d'imageÀ bientôt pour la suite de ce défi !

Parlons peu, parlons poulpe.

Le mec qui a inventé le poulpe devait être complètement bourré. Quelle autre explication donner quand on voit cette espèce de truc sans aucune cohérence se trémousser dans les fonds marins comme une espèce de bouquet de saucisses géantes qui auraient pris vie ? Non des fois, j’ai du mal à comprendre mère nature. Elle force parfois un peu sur l’apéro.
Sans plus attendre, partons à la rencontre de cette créature fascinante à bien des égards et tentons d’en apprendre plus sur son existence mystérieuse.

PoulpesC’est tout pour aujourd’hui les enfants !
On se revoit très bientôt pour quelques BD à venir qui s’annoncent… dantesques. Si tout va bien. Surveillez la page Facebook cette semaine et vous ne devriez pas être déçus.