Une BD, une histoire.

Parlons peu, parlons poulpe.

Le mec qui a inventé le poulpe devait être complètement bourré. Quelle autre explication donner quand on voit cette espèce de truc sans aucune cohérence se trémousser dans les fonds marins comme une espèce de bouquet de saucisses géantes qui auraient pris vie ? Non des fois, j’ai du mal à comprendre mère nature. Elle force parfois un peu sur l’apéro.
Sans plus attendre, partons à la rencontre de cette créature fascinante à bien des égards et tentons d’en apprendre plus sur son existence mystérieuse.

PoulpesC’est tout pour aujourd’hui les enfants !
On se revoit très bientôt pour quelques BD à venir qui s’annoncent… dantesques. Si tout va bien. Surveillez la page Facebook cette semaine et vous ne devriez pas être déçus.

14 réflexions au sujet de “Parlons peu, parlons poulpe.”

  1. Deux questions me tourmentent l’esprit :
    -que reprochez-vous au cinéma polonais?
    -le professeur Burp souffrirait-il d’alopécie ou serait-ce son petit-fils?
    En tout cas vous êtes son digne successeur!

    1. – Disons que le peu d’expérience que j’en ai a tourné au combat sans pitié contre le sommeil. Et j’ai perdu.
      – Ce sacré professeur burp a enjolivé mon enfance. Disons que Kartoffeln (le professeur de ma BD, donc) doit en être un cousin lointain. Et je viens d’apprendre ce que signifie « alopécie ». Merci.

  2. Rien que le fait d’imaginer que tu as passé quelques heures sur Wikipédia pour te renseigner à propos des eusses-et-coutumes de cet animal répugnant me rend un tant soi-peu tristoune. Ceci dit, j’ai appris quelques trucs. Que c’est trop bien. Ah merde non, je le savais déjà.

    1. Eh bien détrompe-toi, c’était fort enrichissant ! Puis je crois que je ne me lasserai jamais de regarder ces créatures étranges que sont les poulpes. Ce qui explique en partie mon célibat.

  3. GENIALISSIME ! Outre le temps qu’il t’a fallu pour dessiner ces kilomètres de tentacules, les mimiques de tes poulpes et les trouvailles textuelles dans les phylactères m’ont fait marrer tout seul devant mon écran ;oD
    B R A V O et merci .

  4. Je ne me souvenais plus que Monsieur Poulpe subissait les mêmes outrages que Monsieur Mante Religieuse. Savait-tu que Madame Poulpe n’en avait plus pour longtemps ? Le fruit de ses péchés l’épuisera tant qu’elle finira par rejoindre son partenaire dans la tombe (y a quand même une justice …). Ce qui pour les scientifiques explique que notre monde soit dominé par les humains et non par les Octodads. Mais ceci est une autre histoire.

Criez votre amour à l'auteur

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s