Gribouille de bouilles 2

Antoine

Antoine, personne ne sait ce qu’il fait là. Il n’a pas l’air rassurant. Il fait peur, il a les traits tirés, un regard fou ; personne n’est bien à l’aise en parlant avec lui. Il n’est pas bavard à propos de sa vie, pourtant il parle fort et rapidement, on sait quand il est là, Antoine. Il fait tout très vite, avec de grands gestes ; même sa respiration semble courir le cent mètres. On se dit qu’il est gentil, qu’il est très communicatif, mais au fond, on se dit tous qu’il a un secret.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Crier votre amour à l'auteur

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s