Inktober 2016 : de l’automne et de l’encre

Amis internautes, Inktober est là ! Mais qu’est-ce donc ?
C’est un défi pour dessineux consistant à réaliser tout le mois d’octobre un dessin par jour, à l’encre et sans crayonné. Paf, comme ça.

Et comme j’aime bien corser les défis déjà corsés, j’ai demandé à mes abonnés sur la page facebook de me donner un mot par jour pour avoir un thème à suivre. Comme beaucoup de monde a répondu, il y a une liste de mots « joker », au cas où je n’aurais pas l’inspiration avec l’un des mots de départ.

Vous croyez que je m’arrête là ? Que nenni. En plus de vos thèmes, j’y ajoute les thèmes officiels de l’événement donnés par la page Facebook The French Inktober. Oui.

liste-mots-inktober-2016-ld14457302_1250920578293833_7175438022051286975_n

 

 

 

 

 

 

Je mettrai à jour cet article à chaque nouveau dessin et inclurai les participations d’autres dessineux s’ils veulent suivre ces mêmes thèmes. On est comme ça ici.

Sans plus attendre, place aux gribouillis !

Jour 1 : Spatule – Rapidespatule-rapide-ldLes participations de lecteurs sur le même thème :

Jour 2 : Ornithorynque – Bruyant

ornithorynque-bruyant-ldParticipations des lecteurs :

Jour 3 : Cancer (vraiment, vos thèmes sont formidables.) – Cueillette

cancer-cueillette-ldParticipations des lecteurs :

Jour 4 : Post-it & affamé

post-it-affame-ldParticipations des lecteurs :

Jour 5 : Escarmouche triste

escarmouche-triste-ld-2Participations des lecteurs :

Jour 6 : Dodo caché

dodo-cache-ldParticipations des lecteurs :

Jour 7 : Patate & perdu

patate-perdu-ldParticipations des lecteurs :

Jour 8 : Brocolis & Roche

brocolis-roche-ldParticipations des lecteurs :

Jour 9 : Gerbe & Cassé

gerbe-casse-ldParticipations des lecteurs :

Jour 10 : Billevesée & Saut

saut-billevesee-ldParticipations des lecteurs :

Jour 11 : Buffet & Transport

buffet-transport-ldParticipations des lecteurs :

Jour 12 : Pédiluve & soucieux

pediluve-soucieux-ldParticipations des lecteurs :

Jour 13 : Flagorneur & Billevesées

flagorneur-effraye-ld2Participations des lecteurs :

Jour 14 : Ventilateur & arbre

ventilateur-arbre-ldParticipations des lecteurs :

Jour 15 : Chibre (oui oui, vous avez bien lu) & Détendu

chibre-detendu-2-ldParticipations des lecteurs :

Jour 16 : Tyrannosaure & mouillé

tyrannosaure-mouille-2-ldParticipation des lecteurs :

Jour 17 : Bataille & Saperlipopette (dessin mesurant 50 x 70 cm. Oui. Cliquez pour voir en grand.)

bataille-saperlipopetteParticipation des lecteurs :

Jour 18 : Didgeridoo & évasion

didgeridoo-evasion-ldParticipation des lecteurs :

Jour 19 : Bécasse & Vol

becasse-vol-ldParticipation des lecteurs :

Jour 20 : Trombone & écraser

trombone-ecrasement-ldParticipation des lecteurs :

Jour 21 : Apopathodiaphulatophobie & Grand

apopacaca-grand-ldParticipation des lecteurs :

Jour 22 : Evoli & Petit

evoli-petit-ldParticipation des lecteurs :

Jour 23 : Perlimpipinpin & Lent

perlimpinpin-lent-ldParticipation des lecteurs :

Jour 24 : Saltimbanque & Douzaine

saltimbanque-douzaine-ldParticipation des lecteurs :

Jour 25 : Raclette & Fatigué

raclette-fatigue-ldParticipation des lecteurs :

Jour 26 : Habitude & Boîte

boite-habitude-ldParticipation des lecteurs :

Jour 27 : Pantoufle & Effrayé

pantouffle-effraye-ldParticipation des lecteurs :

Jour 28 : Émeu & Brûlure

Jour 29 : Surprise

surprise-ldParticipation des lecteurs :

Jour 30 : épave & innocence

inktober-epave-innocence-ldParticipation des lecteurs :

Jour 31 : Amnésie & Ami

amnesie-ami-ldParticipation des lecteurs :

On remercie tous en chœur et en agitant les bras :

Kat, qui nous a offert un magnifique Dodo bien comme il faut,
Jonfen, qui a parcouru un bon bout du chemin avec de belles gribouilles,
Puke, qui s’est démené pour nous offrir des oeuvres de qualité,
Martin, qui est un jeu de mot humain né,
Monkibe, qui a abandonné comme un lâche,
Et enfin Clang, qui commence sérieusement à m’énerver à sortir des dessins aussi bien fichus.

Voilà, à bientôt pour les 25 heures de la BD !

 

Les bons mots

Ces derniers temps, allez savoir pourquoi, je passe mes journées à malmener les mots et les expressions. Cette dernière planche pondue vous convaincra probablement.
livre-ouvert-ldPour ceux qui n’ont pas encore les yeux qui saignent après un tel calembour, voici quelques autres gribouillis récents basés sur des expressions et jeux de mots à peu près aussi honteux (vous pouvez les retrouver dans la galerie des gribouillis).
Burka Wars Les trois croix Hache-Hache Faut pas pousser

 

 

 

 

 

 

À très bientôt pour un autre article un peu particulier. Oui Madame.

Le petit guide illustré des contes de fées

20160301_081118
Tout va bien. Je reviens bientôt avec de nouvelles bêtises toutes fraîches.

Ceci est un article proprement scandaleux présentant honteusement une bande dessinée vieille de sept ou huit ans. J’avais donc en toute logique 18/19 ans. Je vous entends huer, conspuer et râler comme de vieilles biquettes affolées, mais ne paniquons point.

Non, l’auteur de ces lignes ne manque pas d’inspiration ; nous pourrions même dire que les idées coulent à flot.
Non, l’auteur de ces lignes n’est pas débordé comme un ministre au point d’en oublier son cher, son fidèle, son merveilleux lectorat toujours prêt à sacrifier des nourrissons ou tout autre animal domestique pour de nobles causes.

Il se trouve simplement que les journées manquent d’heures. Je suis actuellement en train de chercher une solution scientifique pour ralentir le temps et me permettre de goupiller tous mes projets actuels (qui se constituent d’événements à base de japonais qui dessinent, d’étudiantes en furie débattant en amphithéâtre sur la sexualité dans le travail social, de gribouillages associatifs dans des pubs irlandais ou encore de robots qui pratiquent la corde à sauter. Tout un programme).

En attendant d’y parvenir, pour vous faire patienter et comme je sais que certains commencent à s’ouvrir les veines devant l’attente insoutenable, voici donc cette fameuse vieillerie, cette bande dessinée réalisée à l’époque pour un fanzine qui m’a permis de rencontrer mes futurs partenaires des 23hBD 2016 (partenaires composés notamment d’une femme-bambou, d’un homme-ballon de basket et d’un hipster à barbe rousse).
Mais nous y reviendrons très bientôt…

En attendant, assez de blabla, place aux (vieux) gribouillis !
52630410 52630432 52630451 52630477 52630493 52788830 52630580Cette fin est tellement expédiée que Chronopost lui a attribué un numéro de suivi. En même temps, je ne vous ai pas demandé votre avis. Enfin si, vous pouvez l’écrire dans les commentaires en fait. Mais je ne vous le demande pas, vous le faites de votre propre chef. La différence est subtile.

Sinon vous connaissez celle du roux qui est fou ? C’est un rouquin marteau. Voilà.
Je vais prendre un cachet. Ou deux.

Le gribouillis dont vous êtes le héros

Si vous êtes un citoyen lambda intégré à la société moderne, tel un fonctionnaire marié et avec deux gosses qui n’attend que le barbecue du dimanche pour se mettre en short / tongs et montrer à quel point vos talents de joueur de ping-pong peuvent être impressionnants, vous êtes probablement, à l’heure où vous lisez ces lignes, en vacances.
Quoi de plus intéressant alors que de s’adonner à un petit jeu récréatif sur ce même thème ?
Rien, voilà, c’est ça.
Laissez donc vos marmots aller se baigner et se faire écorcher par un ou deux oursins, et suivez les cases : aujourd’hui, c’est vous qui racontez l’histoire !

Voilà les enfants, à bientôt pour un prochain jeu dessiné estival. Qu’on se le dise.

Comment bien dessiner la Reine des Neiges… 3

Bien le bonjour, amis du net.
Vous le savez, ici on essaye depuis un certain temps de dessiner correctement Elsa, fier personnage principal du caca sans nom film de Disney : La Reine des Neiges. Le tout en vidéo ! Alors bon, les deux premières tentatives ont un peu dérapé. Vous pouvez les regarder ici et .
Comme le dessin sur feuille de donnait rien, il a fallu tout reprendre à zéro. Voici donc, chers lecteurs et internautes sans peur et sans reproche, la troisième tentative de gribouillage de la Reine des Neiges, grâce à l’idée de projet originale d’une certaine Laura. Je vous en reparle juste après.
(Comme d’habitude, regardez directement sur Youtube pour une meilleure résolution d’image. Mais revenez après. Non mais.)

Vous êtes toujours là ? Parfait. Ce projet est donc issu de l’imagination de Laura Van Puymbroeck, jeune photographe talentueuse, qui m’a demandé de participer à une séance de dessin sur corps humain. Vivant, le corps, je le précise.
Quoi de plus naturel alors que de faire sortir Elsa des entrailles du modèle qui s’est gracieusement porté volontaire ? Mais assez de parlotte, voici les photos du résultat.

Hebergeur d'image   Hebergeur d'image   Hebergeur d'image
Hebergeur d'image   Hebergeur d'image   Hebergeur d'image

Et en bonus du bonus : Le créateur et sa création.
Hebergeur d'image

Pour conclure, remercions Ty Bo, le pauvre modèle passé sous mes feutres, pour sa patience et sa bonne humeur.

A bientôt les amis, avec une bonne BD comme vous les aimez : verticale et frappée comme il faut.

 

Un odieux festival

Amis de l’internet, bien le bonjour.
Baroudant ici et là au gré du vent et de mes humeurs, j’ai atterri ce samedi dans un lieu bigrement particulier : Selles-sur-Cher. Charmante bourgade ne payant pas de mine, le lieu accueillait un événement aussi étrange que sympathique : le festival des Geek Faëries. Oui, j’ai dit « Geek », ne partez pas, voyons, attendez un peu ! Parce que si le geek a beau être mystérieux, différent et baveux au premier abord, il n’en reste pas moins extrêmement agréable en général quand il daigne s’éloigner de son PC watercoolé à 86 Go de RAM et 32 cœurs de processeur.
Votre aimable serviteur a donc eu la chance d’assister à des combats d’épéistes (avec de vraies lames en métal), des concerts d’ocarina (avec de la vraie musique) ou encore des matchs de Quidditch sur gazon (avec de vrais gens qui volent sur des balais).

Non vraiment, regardez sur Youtube un match de quidditch. C’est assez formidable.

L’ambiance était ainsi très bonne, et elle le fut plus encore lorsque j’ai pu croiser le blogueur l’Odieux Connard. Présent au festival à l’occasion de la sortie de son livre (que je vous conseille), j’ai pu le rencontrer, papoter et assister à sa conférence (enfin plutôt un échange avec le public) qui valait son pesant de pistaches. Tout ça pour dire que… Ben que j’ai fait deux nouveaux dessins tirés de son univers (qui, je le rappelle, est composé principalement de démontage de mauvais films, d’annihilation de blogueuses mode et de GHB dans les verres de demoiselles peu farouches avant de les enterrer dans un sous-bois).
Allez donc voir le blog du monsieur, vous passerez un bon moment et perdrez probablement votre innocence.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ces Geek Faëries, rendez-vous sur leur site.

Mais assez de blabla, place aux gribouillis.

Selfie OC
Il paraît que les adolescentes dégénérées font un excellent engrais naturel. A tester.

Le second est tiré d’une imitation de l’Odieux de ce à quoi doit ressembler l’écriture d’un scénario à Hollywood pendant la conférence. J’ai repris l’idée et ça a donné ça.

scénaristes bureau
Des couleurs faites à la main. Enfin au feutre, vu que mes doigts ne génèrent pas encore d’encre de couleur naturellement. J’en connais quelques unes qui auraient trouvé ça problématique.

Et voilà, vous savez tout sur ce samedi fou.
Si certains sont intéressés, j’avais fait d’autres dessins pour l’Odieux Connard, visibles ici en fin d’article et .

Un autre gribouillis arrivera dans la semaine si tout va bien, étant donné que le voyage en train m’a permis d’être productif. C’est le bon côté d’être incapable de dormir dans les transports.
Je vous laisse, j’ai un café sur le feu.