L’immonde créature

S’il y a une chose que je recommande à toute personne qui gribouille à ses heures perdues, c’est de s’adonner à ce passe-temps artistique à la terrasse d’un bar une après-midi ensoleillée.
Ceci étant dit, venons-en à nos moutons. Ou plutôt nos dragons. Il existe peu de choses sur Terre qui puissent rendre n’importe quoi plus fun, plus beau, plus mieux, qu’un dragon. Ou un T-rex. Réfléchissez-y, vous verrez : ajoutez un Dragon à n’importe quel film, dessin, ou récit et l’œuvre gagne environ 200 % d’intérêt. Si si, je vous jure, j’ai lu une étude là-dessus.
Mais assez de blabla, voici le gribouillis ! (cliquez sur le dessin pour le voir en plus grand. C’est un ordre.)

Hebergeur d'image

L’histoire ne dit pas ce qu’il se passe ensuite. Mais je serais le dragon, je me méfierais.

Mais ce dessin a-t-il toujours été en couleur, me demanderez-vous avec un air effarouché pour je ne sais quelle raison ? Et bien figurez-vous que non. Principalement parce que dessiner à une terrasse de bar limite pas mal l’utilisation de photoshop. Voici donc le dessin tel qu’il était avant la mise en couleur numérique.

Hebergeur d'image

Le même mais en pas pareil. C’est fou.

Quoi ? Vous êtes encore là ? Bon. Comme vous êtes vaillants je vous révèle l’origine de ce dessin : un cours à la fac. Oui. Je sais, c’est mal, mais gribouiller me permet de rester attentif. Si si. Bref, pendant un beau cours probablement digne d’intérêt, c’est là que j’ai eu l’idée de ce petit crobard, du coup la toute première version était au bic. Et pas finie. Le voici.

Hebergeur d'image

Ne venez pas râler : je vous ai dit qu’il n’était pas fini.

Voilà. C’est tout pour aujourd’hui ! A bientôt avec quelques gribouillis qui devraient aborder des sujets politiques et religieux. Joie.

A propos Poulop

Je suis venu, j'ai vu, j'ai dessinu.
Cet article, publié dans Une case, une histoire, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’immonde créature

  1. Mdesable dit :

    Superbe texture.

  2. Romain dit :

    Je trouve ignoble l’association de ces deux êtres… La beauté et la fragilité, face à la monstruosité de l’autre. Ne pensez vous pas que le monde est déjà assez cruel comme ça? Que pensez de votre mentalité perverse! Pauvre dragon… Cétoupouri *boude*

  3. Ping : Un festival de défis | Poulop – L'éducation du crayon

Crier votre amour à l'auteur

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s